Nous assistons depuis plusieurs jours au triste spectacle de l’affrontement entre majorité et opposition municipale à propos d’un projet immobilier au 100 avenue Joffre à Fontenay sous Bois. Chacun des protagonistes utilise les moyens publics comme médiatiques dans une bagarre de cour d’école pour défendre « sa vérité » sur un dossier dont nul ne sait vraiment s’il a une existence réelle. 

Et les fontenaysiens dans tout cela ? Il se joue pourtant dans le même temps une troisième révision du Plan Local d’Urbanisme qui elle impactera concrètement pour la prochaine décennie toutes les décisions en matière d’urbanisme à Fontenay. 

 Entre politique politicienne et urbanisme idéologique, la question de la densification urbaine dans notre ville devrait pourtant être au cœur des préoccupations des élus. C’est un sujet citoyen car il ne s’agit pas seulement de répondre aux besoins de logement. 

 Augmenter la population d’une ville c’est aussi s’assurer que tous peuvent se déplacer pour leur travail ou leurs activités. Les insuffisances des transports publics sur notre ville et l’absence de perspectives d’amélioration à court et moyen terme doivent être traitées conjointement, sans attendre que la saturation des transports ne conduise à l’exaspération générale.

 C’est encore mettre en adéquation les services publics, écoles, administrations de proximité, médecins, commerces, etc. pour qu’ils soient en capacité de répondre aux besoins d’une nouvelle population.

 C’est enfin faire cesser l’artificialisation des sols qui conduit à rendre invivables les périodes de canicule, fragiliser les habitations par l’assèchement des terrains et le ruissellement de surface des eaux chargées en pollution.

Faire de la politique ensemble, autrement, c’est sortir de ces polémiques stériles et de proposer une vraie réflexion citoyenne sur ces questions essentielles pour l’avenir de notre ville, qui associe les fontenaysiennes et les fontenaysiens, mais aussi les villes limitrophes avec lesquelles il s’agira d’engager des actions concertées qui seules peuvent garantir leur cohérence, leur efficacité et leur durabilité.